Isabelle Anna

ACP-12-117_010Née dans un environnement ouvert aux arts du spectacle de l’Inde, elle débute l’apprentissage du Bharata Natyam à l’âge de cinq ans. Parallèlement à une solide formation musicale, elle étudie le ballet classique et l’art dramatique jusqu’à son entrée à l’université où se développe son intérêt pour la littérature et les langues étrangères. En 1998, elle découvre la danse Kathak (tradition de Lucknow) auprès de Sharmila Sharma, disciple de Birju Maharaj, professeur au Centre Mandapa que dirigent ses parents.

Titulaire de la bourse indo-française (de 2001 à 2003) et de celle de l’ICCR (de 2003 à 2005), elle poursuit ses études à New Delhi, à Kathak Kendra sous la direction de Pt Jaikishan Maharaj, fils de Pt Birju Maharaj (formation complétée du tabla, du yoga et du chant), et obtient son diplôme en 2004, puis celui d’Etudes Supérieures en 2006.

Photo Avinash Pasricha 2011En 2003, l’Aide aux Etudes Chorégraphiques du Ministère Français de la Culture lui permet de mener à bien des recherches sur les origines du Kathak et de réaliser, sur des musiques d’occident, de nombreuses chorégraphies témoignant de l’ancienneté de ses liens avec d’autres cultures. Ses récitals incluent le Kathak traditionnel et ses chorégraphies personnelles.

Très jeune, Isabelle exprima son attirance pour l’enseignement et le désir de faire partager ses différentes passions. De 2003 à 2010, elle enseigne le Kathak à l’Ecole Française de New Delhi et collabore à des projets pédagogiques, et depuis 2007 aux enfants handicapés de l’Inspiration Centre. Elle anime de nombreux ateliers en France, en Italie, en U.K, afin de promouvoir la « Kalka-Bindadin Gharana » de Lucknow que représente Pt Jaikishan Maharaj.

En 2007, Isabelle crée sa Compagnie Kaléidans’Scop. Cette même année, elle est officiellement reconnue par le Gouvernement Indien. Ses partenaires sont Quincy Charles, Anuj Mishra, et Deepak Maharaj avec qui elle se produira en duo au Musée Guimet (2010).

De retour en France en 2010, elle collabore à la direction du Centre Mandapa et se partage entre ses récitals traditionnels, les tournées de sa Compagnie, la création et l’enseignement.

Comments are closed.